Quid du Portugal?

Le Portugal a l’avantage de proposer des dons non anonymes, càd dont l’identité du donneur pourra être révélée aux 18 ans de l’enfant s’il le souhaite. Et tout ça moins cher qu'au Danemark ou c'est possible aussi. Ce qui n’est pas le cas en Espagne. Par contre, j’ai appris que le don d’embryon n’était pas non anonyme, seul le double don ou le don d’ovule ou de sperme. La loi autorisera le non anonymat des embryons l’année prochaine seulement.


Au Portugal, la réputation des cliniques n’est pas connue et cela m’inquiète un peu car je ne veux pas retomber dans la même situation qu’avec l’institut Marquès. D’autant plus qu’à Madrid, les techniques ont l’air plus à la pointe.


En cherchant sur le site de PMAnonyme j’étais tombée sur une conseillère en FIV qui recommande Ferticentro à Coimbra, mais après l’avoir eue au téléphone, je me suis rendu compte qu’elle promouvait cet institut surtout parce qu’elle obtenait un pourcentage dessus et voulait en plus m’afilier à son site de préparation à la FIV, ce que je fais déjà par moi même. J’ai trouvé sa méthode un peu cavalière et arnaque marketing. Je pouvais bénéficier d’un pourcentage chez ferticentro mais pour ca je devait payer 45 euros.

Donc je vais opter pour faire un don d'embryon chez IVF et faire le test Ermap, qui permettra de connaitre le meilleur moment d’implantation de l’embryon.


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Go!