Ne pas y penser tout en te visualisant, tout un art!

Mis à jour : 4 août 2020


Cet après-midi en me promenant dans les marolles à Bruxelles ( une de mes balades en ville préférée) j'ai commencé à avoir le spleen, et si tu ne venais pas? En tout cas pas tout de suite. Je ne sens plus rien.

Et dire qu'au début, je sentais mes hormones travailler, j'avais des crampes aux ventre comme pour des règles douloureuses. Alors, je m'arrêtais pour savourer un moktail mandarines thym sur une place du Quartier Gothique de Barcelone entourée d'étrangers, sous un vent chaud. Et je lisais un livre de Juan Marsé, qui vient à peine de décéder. Un sacré personnage cet auteur! j'avais justement vu un reportage sur sa vie. Il a été adopté à sa naissance. Sa fille raconte qu'un jour, sa mère qui prenait le taxi a expliqué au chauffeur qu'elle était stérile. Le chauffeur quant à lui venait de perdre sa femme à l'acouchement de son enième enfant. Il lui propose alors d'adopter son enfant. Elle voit ce geste comme un signe de Dieu.


Tout à coup dans les Marolles, j'ai des nouvelles d'une amie par messenger, qui me demande comment va mon "attente". Je lui explique que j'ai des hauts et des bas. Elle me rassure en me disant que c'est normal et qu'au début quand on est enceinte, on ne s'en rend pas compte!


Alors, comment je fais pour visualiser sans trop y penser?

Chaque jour, je prends 5 minutes dans la journée pour écouter mon mantra, méditer et visualiser en chassant toutes les idées négatives et les bavardages internes.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout