Le choix de la clinique PMA: terra incognita

Mis à jour : 6 août 2020





Après avoir réfléchi, je me suis dit que finalement l’Institut Marquès n’était peut être pas le meilleur. C'est reparti pour un tour d'horizon!


Je l’avais sélectionné après une petite recherche sur les forums où j'avais lu qu’un médecin de l’une ou l’autre personne en France l’avait recommandé. Et je n’avais vu aucunes remarques négatives. Leurs devis étaient raisonables.

Et après le coup de fil de la gynéco de l’institut très bon, j’avoue avoir été convaincue. Un très bon contact et une explication très professionnelle et claire. Mais par contre je n’avais lu aucun commentaire avec un résultat positif sur les forums.


Après mon test négatif, je me suis dit que j’allais approfondir ma recherche sur les forums, et faire le point sur l’institut. Après tout, je ne suis pas liée à eux.

Dans les aspects moins bons, je dirais que l’assistante médicale que l’on m’avait désignée n’était pas très réactive et ne m’a pas assisté sur toute la durée. Elle m’a bien envoyé tout le protocole, mais par contre, un exemple, elle disait dans son mail de ne pas hésiter à la contacter si j'avais le moindre doute ou du spotting durant mes règles avant de commencer le traitement. Ce que j’ai eu, je lui ai écrit mais je n’ai jamais reçu de réponses. Je me suis dit que ce n’était pas trop grave. J’ai essayé de la joindre par téléphone car j’avais un doute par rapport à la suspicion d’adénomiose mais elle n’était jamais là, et elle ne m’a jamais recontactée. Et une fois sur place, elle n’était pas là, c’est une autre personne qui s’est occupé de moi. Donc un suivi durant tout le traitement, c’est faux.


Autre côté négatif de l'Institut Marquès, moins important, c’est l’accueil, téléphonique et autre. Je suis tombée un jour sur une surexcitée espagnole très antipathique pour essayer de joindre l'assistante inexistante d'ailleurs.

Et puis surtout, le centre en lui même. Je n'ai pas retrouvé ce qui est décrit sur le site web, mis à part l'extérieur, proposant des petites bulles pour chaque personne à l’accueil pour assurer l’intimité.


Le mail qui est le même pour l’assistance, la comptable et la gynéco, on ne s’y retrouve plus, c'est assez gênant aussi.


Et puis surtout, un point plus inquiétant, c’est qu’à ma première échographie on avait suspecté une adénomiose mais pas visible à l’échographie. J’avais hésité à reporter le transfert et vérifier cela. la Gynéco de l’institut m’a convaincue d’essayer une première fois et de suivre un traitement par la suite si c’était nécessaire ( oui mais ce n’est pas elle qui paie!)

Durant mon dernier rdv téléphonique avec la gynéco, elle m’a encore rappelé que c’était très classique que cela ne fonctionne pas la première fois, c’est comme une grossesse classique, ca ne réussit par toujours du premier coup! Elle m’a dit que je pouvais faire des examens si je voulais.

Selon elle, on a sélectionné pour moi un excellent embryon de qualité 5b avec un donneur et une donneuse de 20 et 21 ans. ( cela veut-il dire qu’il arrive qu’ on sélectionne des embryons de moins bonne qualité pour une personne ? je n’ai pas pensé à lui demander. Pourquoi serais-je privilégiée ?)

Donc avec tous ces points négatifs, j’ai recommencé ma recherche et je suis retombée sur IVF. Plus cher à la base mais avec des techniques plus avancées et un bon suivi du patient. Il ne proposait pas le don d’embryon quand je les ai contacté la première fois.

J’ai donc reçu le devis du don d’embryon qui est lui moins cher que l’institut marquès. Par contre, quand je les ai appelés, leur discours était différent de celui de l’institut Marquès: la qualité de l’embryon dans le cas du don d’embryon est moins bonne que pour un double don car ce sont les embryons qui n’ont pas été sélectionnés pour la femme porteuse.


Donc ce que je me demande c'est si les embryons qui ne sont pas sélectionnés sont de moins bonne qualité ? ou simplement sont-ils moins compatibles avec la femme porteuse ?


Eugin m’a recontacté entre temps, ils sont chers et plus « grosse usine à bébé » mais bon, je ne sais plus trop quoi penser.


Ce que j’ai aimé quand j'ai contacté IVF c’est qu'ils m'ont directement proposé de faire une biopsie quand je leur ai parlé de la possibilité d'adénomiose. Autre point positif c’est le test personnalisé servant à vérifier la réceptivité de l’endomètre et le meilleur moment pour faire le transfert. Ils ont l'air d'être plus à la pointe.

Rendez-vous à Madrid la semaine prochaine pour une consultation.

37 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout